Laboratoire de Mécanique Computationnelle

 

 

 

Les Articles du mois

"Domain decomposition methods with nonlinear localization for the buckling and post-buckling analyses of large structures"
J. Hinojosa, O. Allix, P.-A. Guidault, Ph. Cresta, Advances in Engineering Software. Vol 70. Pages 13-24. 2014


"A coupling strategy for adaptative local refinement in space and time with a fixed global model in explicit dynamics."
O. Bettinotti, O. Allix, B. Malherbe, Computational Mechanics. 2013


"The bounded rate concept: a framework to deal with objective failure predictions in dynamic within a local constitutive model"
Olivier Allix, Int Jal of Damage Mechanics. Vol 22. Pages 808-828. 2013

Télécharger

BILAN.pdf       

                                                 plaquette LMT-Cachan

Plaquette de la licence MECACOMP 

Rapport 2009
Plaquette du master MECACOMP

L'Image du mois

Tomographe
Le LMT-Cachan vient d'acquérir un tomographe, dans le cadre de l'Équipex MATMECA

Contacts

ENS Cachan
LMT-Cachan UMR 8535
Bâtiment Léonard de Vinci
61 avenue du Président Wilson
94230 Cachan
Plan d'accès

Secrétariat
Téléphone : +33 (0) 1 47 40 22 39
Fax:
+33 (0) 1 47 40 22 40

Présentation de l’Equipe Mécanique computationnelle des Structures (MCS)

Chef d'équipe : Pr. Houmat Abderrahim ()

Membres de l'équipe:

Belalia Sid Ahmed(MC-A)

Chorfi Sidi Mohammed (MC-B)

Taleb Hichem (MA-A)

Guenanou Ahmed (Doctorant)

Objectifs d’ensemble:

L’ensemble des travaux de cette équipe se situe sur un axe de recherche unique concernant les méthodes numériques appliquées à la mécanique des structures, à savoir développement, formulation, et programmation. Ces trois qualificatifs concernent en particulier les versions h, p, h-p, et couplage h et p de la méthode des éléments finis. Les recherches s’effectuent dans le cadre de ces thématiques en prise directe avec les bureaux d’études et l’enseignement.

Nos études mettront l’accent sur la modélisation des éléments constituant les structures de Génie-Civil, Génie-Mécanique, Génie Maritime, et Aerospatiale. Des exemples de tels éléments sont : barres, arbres, poutres, plaques,  et coques. Le comportement de ces structures peut être statique ou dynamique, linéaire ou non-linéaire (non-linéarité géométrique ou physique). Le matériau constituant ces éléments peut être isotrope, anisotrope, ou composite.

Notre objectif revêt deux aspects distincts: l’un fondamental et l’autre pratique. Le premier concerne le développement de techniques basées sur les versions h, p, h-p, et couplage h et p de la méthode des éléments finiset formulation des différents problèmes par l’utilisation de ces techniques. Quant à l’aspect pratique de notre objectif, il concerne l’élaboration de logiciels informatiques implémentant les différentes techniques développées. Ces logiciels peuvent êtretrès utiles pour les bureaux d’études.

Mots-Clés : Structure, modélisation, version h de la MEF, version p de la MEF, version h-p de la MEF, couplage éléments finis h et p, statique, vibration libre, vibration forcée, non-linéarité géométrique, non-linéarité physique, température, matériau isotrope, matériau anisotrope, matériau composite

          

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernières modifications 02 Mars

Université Aboubekr Belkaid

Faculté de Technologies

Contact